OK
Images de l’hospitalité / Images en action # 1
couv site fond blanc_Plan de travail 1
dimanche 17 octobre - 11h00
12 Bd Théodore Thurner, 13006 Marseille
ATELIER, DEBAT

proposé avec le PEROU, l’Association des Auteurs Réalisateurs du Sud-Est
et le Réseau Hospitalité Marseille

 

Le PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) instruit auprès de l’UNESCO une requête pour faire inscrire le geste d’hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

La procédure implique de réunir différentes pièces dont « un film de cinq à dix minutes ». En juin 2020, l’Appel pour une hospitalité manifeste invite les cinéastes à témoigner des fronts de l’hospitalité vive en Europe en proposant un film court qui témoigne de cette hospitalité bâtisseuse. Ce processus d’enquête collaborative ouvre la perspective d’un corpus de films témoignant de ce qui se construit et s’invente à la rencontre des personnes migrantes aujourd’hui en Europe. Cette perspective est celle d’une « Cinémathèque de l’hospitalité » pour transmettre l’histoire d’autres mondes à venir, respirables et désirables.

Dans ce contexte, avec Image de ville et l’Association des Auteurs et Réalisateurs du Sud-Est, a été lancé l’Appel pour une hospitalité manifeste. Il invite à la réalisation de films courts témoignant des multiples formes de gestes actuels d’hospitalité.

Cet Appel a suscité une vingtaine de films, accessibles ICI.

 

Pour réfléchir ensemble aux suites possibles dans le prolongement de la rencontre avec Marie José Mondzain la veille, deux ateliers-débat sont proposés.
Ils sont l’occasion de partager les films de l’Appel, de faire le point sur la procédure auprès de l’UNESCO et d’échanger sur les projets concrets qui lui sont associés comme la construction d’un navire pour la Méditerranée :

 

1- autour des films de l’Appel > de 11h à 13h
Il s’agira à la fois de comprendre ce qui, à propos de l’hospitalité, est montré et ce qui reste occulté, ce qui est dit et ce qui est tu, de réfléchir à ce que seraient des films à faire. Il s’agira donc aussi d’envisager les possibilités de faire exister de nouveaux films, en particulier en vue du rendez vous au MUCEM en mars 2022 qui témoignera de l’avancée du projet du Navire Avenir, en cours de conception à l’initiative de PEROU, et destiné à aller recueillir les migrants en Méditerranée.

 

2 – autour de la perspective de « Cinémathèque de l’hospitalité » > de 14h à 16h
Il s’agira de réfléchir collectivement aux possibilités de réunir d’autres films mobilisant les mêmes enjeux, et d’envisager les moyens de les diffuser, notamment en lien avec les associations et les collectivités territoriales.

 

Merci de bien vouloir confirmer ICI votre participation à l’atelier

 

Entrée libre

← Retour programme