OK
JFE_2018-site
Edition 2018 - Paysages en mouvement
Pour le jardinier-poète Gilles Clément, le paysage est « ce que nous gardons en mémoire après avoir cessé de regarder ; ce que nous gardons en mémoire après avoir cessé d’exercer nos sens au sein d’un espace investi par le corps ». Il est le récit d’une expérience intérieure. Dès lors, comment appréhender un paysage changeant ? Quelles approches sensibles sont possibles ? Quelles conséquences sur le regard ? Quelles histoires peuvent désormais émerger ?

Le cinéma porte ces interrogations.

Gilles Clément était invité à parcourir différentes expériences de paysages à la lumière de l’image en mouvement. Riche de son expérience et de ses travaux, il propose une vision personnelle de son rapport à la nature et dialogue avec le cinéaste Dominique Marchais, le philosophe Thierry Paquot ou encore le vidéaste François Lejault.

 

télécharger le programme

JFE_2017-visuel-site-editions precedentes
Edition 2017 - Un job pour la planète

Tandis que certains métiers de base retrouvent leur vocation écologique première, comme par exemple celui de paysans, de nouveaux métiers liés à l’environnement apparaissent progressivement. Plus largement les questions environnementales s’invitent dans tous les corps de métiers.

Signe des temps, les métiers liés à l’environnement et au développement durable attirent de plus en plus de jeunes, loin parfois de leur formation d'origine. Et souvent ils inventent d'autres formes de travail, plus collaboratives, plus en adéquation avec les nouveaux enjeux écologiques.

Comment l’écologie crée-t-elle de nouveaux métiers et comment influence-t-elle les métiers traditionnels ? Avec le cinéma, cette nouvelle approche du travail s'incarne dans des personnages, au-delà des cadres scientifique, technique et économique.

 

télécharger le programme

JFE_AFFICHE_petit
Edition 2016 - Le réveil vert

Pour une culture à l'environnement

 

Comment parler d’écologie à l’heure du réchauffement climatique et de la transition énergétique ? Comment aller au-delà des interrogations anxiogènes ou des films aux effets spéciaux ? Toucher tous les publics ? Transmettre et anticiper ?

 

Après 10 années d’expérience, Image de ville a envie de partager ces interrogations avec les publics, partenaires, réalisatrices-teurs, élu-e-s, toutes et tous préoccupés du sort de notre planète.

Comment ? En questionnant des ami-e-s de la Terre, qu’ils soient philosophes, agriculteurs, forestiers, paysagistes, cinéastes, écrivains, scientifiques, citoyens…

En présentant  des témoignages de nos partenaires : festivals et acteurs du réseau, réalisateurs de films, de performances...

En évoquant les films et les invités des 10 festivals passés...

En questionnant l’écologie à tous les étages de ses représentations...

 

téléchargez le programme