OK
Istanbul, ville mégapole
Pialat Istanbul
Istanbul de Maurice Pialat
samedi 16 novembre - 18h00
table ronde - projection

avec Michel Péraldi, anthropologue, Dimitris Kerkinos, programmateur au Festival International de cinéma de Thessalonique

animée par Matthieu Duperrex et Claire Dutrait, éditeurs d’un guide numérique sur la mégalopole turque présenté en avant-première

 

projection en ouverture de
Istanbul de Maurice Pialat (1964 – 13 min.)

Portrait de la ville d’Istanbul, qui s’intéresse moins à son histoire, à ses monuments, qu’à la vie de ses différents quartiers et à sa population (métiers de la rue, passants).

 

 

Dans la démarche du Nø City guide, Urbain, trop urbain propose quatre courts-métrages sur Istanbul pour signifier ce que la ville fait aux voyageurs qui la pratiquent, parfois s’y installent, souvent en repartent. Quatre regards sur ces urbanités de passage.

 

 

Istanbul, les strates historiques, avec Jordana Maurer et Gabriel Dutrait

 

Une Promenade à Karaköy de Jordana Maurer

(HD, Couleur - 2012 - 8’20 min.)

avec Pascal Lebouteiller

Musique : Slighty Bluesy, de Martial Solal trio – Longitudes.

Se promener avec un géographe dans un quartier d’Istanbul, c’est découvrir une ville internationale dans le feuilleté des cartes et l’épaisseur des murs.

 

Monument(s) de Gabriel Dutrait

(SD couleur 4/3 - 2013 - 5’27 min.)

montage : Camille de Pietro

texte et voix : Claire Dutrait

avec des extraits de Mama Roma et Accattone de Pier Paolo Pasolini, Devlerin Aşkı d’Osman Fahir Seden et Bülbül yuvasi de Nejat Saydam.

Une fois levé le poids du lourd imaginaire flottant sur toute ville historique, on trouve à Istanbul, en fait de mémoire urbaine, les visages et les postures des habitants, qui emmènent loin et il y a longtemps.

 

 

Istanbul, ville de passages, avec Karine Maussière et Annakarin Quinto

 

05042008 de Karine Maussière

(Photophone, traitement Super 8 - 2012 - 2’22 min.)

Musique : Holidays de Moodhyman

Istanbul on y vient, on y danse, et on y laisse quelques plumes de jeunesse dans un voyage à sens inverse. Expérience.

 

En quête de Annakarin Quinto

(HD couleur – son naturel - 2012- 6’00 min.)

De bruissements en bruits, sur les chemins du Bosphore, en quête des vagues de nos migrants intérieurs. Car il y a mille raisons d’entreprendre un voyage : l’une d’entre elles est de rêver d’une vie meilleure, d’une trêve avec sa vie antérieure. Bienvenue à Istanbul.

 

 

Invité(s)
Dimitris Kerkinos : programmateur.
Michel Peraldi : anthropologue.
Urbain, trop urbain : chercheur, éditeur.
Naviguez en survolant les dates ou téléchargez le programme du festival en PDF