OK
Ciné conférence – Hayao Miyazaki, l’équilibriste
hayao-miyazaki-2
dimanche 18 octobre - 11h00
ciné-conférence

De l’environnement toxique de Nausicaä (1984) à la déforestation de Princesse Mononoké (1997), le cinéma de Hayao Miyazaki a toujours saisi avec acuité les désordres écologiques qui marquent toujours plus durement la Terre. La catastrophe ou l’effondrement ne sont pourtant pas l’horizon de ces fictions lancées à la recherche d’un équilibre entre humains et non-humains. A travers ses jeunes héroïnes, ce sont en effet des pratiques de soin et une éthique de la diplomatie qui guident les relations entre les différentes formes de vie, animales comme végétales. Le rapport ambivalent de Miyazaki à la modernité, fasciné par l’aviation mais inquiet également du potentiel destructeur de la technique, peut être mis en perspective avec une présence de plus en plus affirmée du shintoïsme dans son œuvre. Par-delà le dualisme nature / culture, cette forme d’animisme donne toute sa valeur à l’hybridation et à la fluidité des matières – terrain évidemment fécond pour le cinéma d’animation, dont Miyazaki est incontestablement l’un des maîtres.

 

Une ciné-conférence animée par le critique de cinéma Raphael Nieuwjaer (revue Débordements)

 

Raphaël Nieuwjaer est critique de cinéma. Il s’occupe de la revue Débordements depuis sa création en 2012 et contribue régulièrement à différentes publications (Cahiers du Cinéma, Images Documentaires, AOC,…). Il intervient également à l’université et dans les dispositifs d’éducation à l’image. En 2019, il a co-dirigé l’ouvrage collectif Richard Linklater, cinéaste du moment (Post-éditions – Centre Pompidou).

← Retour programme
Naviguez en survolant les dates