OK
Europe 51 de Roberto Rossellini
Europe 51
vendredi 15 novembre - 17h
projection - débat

FICTION I ITALIE | 1952 | 113 min

Accaparée par les mondanités, Irène ne prête qu’une attention distraite à son fils Michel. Ne supportant plus l’indifférence de sa mère, l’enfant se suicide. Irène, éperdue de douleur, s’ouvre alors à la souffrance des autres et se consacre aux déshérités. Cette attitude déroute son entourage qui la croit folle.

 

Projection suivie d’une rencontre avec Alain Bergala

 

Cette séance est proposée dans le cadre de la programmation 1930-1970, Cinéma Roma présentée par Alain Bergala, auteur d’essais sur le cinéma et réalisateur.

Entre les années 30 et les années 70, Rome a connu ses transformations structurelles les plus importantes. Après les rêves urbanistiques de l’état fasciste, il a fallu repenser une ville adaptée aux besoins de la situation d’après-guerre.

Les plus grands cinéastes italiens de cette période se sont immédiatement emparés de ces transformations et leurs fictions sont devenues pour nous des documents précieux sur cette mutation. Rossellini, De Sica, Fellini, et surtout Pasolini ont filmé cette Rome à la fois très ancienne et toute nouvelle où se jouent d’autres rapports entre le centre et la périphérie, où la population, moralement transformée, cherche de nouvelles façons de vivre la ville.

Film(s) projeté(s)
Europe 51
de : Roberto Rossellini
(1952 - 1h53)
Invité(s)
Alain Bergala : cinéaste, critique de cinéma, enseignant(e).
Naviguez en survolant les dates ou téléchargez le programme du festival en PDF