OK
Séverine Mathieu
cinéaste

Elle commence la réalisation de films documentaires avec ‘Filles de nos mères’ qui reçoit le ‘Prix des bibliothèques’ au festival Le Réel en 2002.

En 2003, Séverine Mathieu se dirige vers Marseille et y crée, avec des réalisateurs proches, l’association dis-FORMES qui soutient des ateliers cinéma en milieu psychiatrique.

En 2008, ses pas la ramènent vers Paris où elle monte ‘L’Écume des mères’, documentaire qui expérimente les rapports entre le jeu et le réel.

Marseille est élue Capitale Européenne de la culture 2013, elle décide d’y rester pour participer à l’aventure et y réalise deux projets : ‘Seconde Ville’, un film en marche, diffusé au Mucem dans la ‘Semaine du genre’. Et ‘Les Rêveurs’, une création partagée en milieu psychiatrique, co-réalisée avec Emmanuel Vigier, diffusée, au J1, atelier du Large.