OK
Jean-Pierre Thorn
cinéaste

Il commence sa carrière par des mises en scènes théâtrales, tourne son premier court métrage en 1965, et son premier long métrage en 1968 dans l'usine occupée de Renault-Flins, Oser lutter oser vaincre, Flins 68, exemple du cinéma militant. Il abandonne le cinéma pour un poste d'ouvrier en 1969, et fait son retour dans le monde du cinéma en 1978, puis réalise plusieurs documentaires et un long métrage intitulé Je t'ai dans la peau.