OK
Image de ville partenaire de l’exposition “Vies d’ordures” au MuCEM – du 22 mars au 14 août
orduresc_franck_pourcel-web
©Franck Pourcel

Image de ville a réalisé et produit deux courts-métrages, projetés en continu dans le cadre de l’exposition “Vies d’ordures, de l’économie des déchets”, à découvrir au MuCEM entre le 22 mars et le 14 août 2017 :

Un siècle à ciel ouvert, la grande décharge de Marseille à Entressen, 1910 – 2010 (5 min.)

Montage d’images avant/après sur la plus grande décharge illégale d’Europe, à Entressen dans la Crau, fermée en 2010, en parallèle de l’ouverture de l’incinérateur de Fos.

Du pasares au conteneur, la collecte des ordures à Marseille (4 min.)

L’nterview de Pierre Godard, éboueur-écrivain, sur l’histoire des poubelles à Marseille.

 

Exposer les manières dont les sociétés produisent, traitent, s’approprient et transforment les restes, apparait comme un enjeu central pour un musée de société comme le Mucem. Basée sur des enquêtes ethnographiques, cette exposition propose un voyage autour de la Méditerranée à la découverte des gestes des hommes et des femmes qui vivent des déchets. En montrant les façons dont nous les collectons, les trions, les réparons, les transformons, avec l’inventivité de la nécessité, elle dessine un monde d’échanges et de transferts autour de ces restes qui s’avèrent bien davantage que de simples rebuts.

Par les détournements mais également par les traitements de haute-technologie dont ils font l’objet, les déchets donnent ainsi forme à nos paysages et à nos relations sociales. Un parcours avec 450 objets, installations, films, cartes et schémas sensibilise le public à la gestion individuelle et collective des déchets. Il lui permet de s’interroger sur ses modes de production et de consommation.

 

“Vies d’ordures, de l’économie des déchets”,

au MuCEM du 22 mars au 14 août 2017

Commissaire général : Denis Chevallier, ethnologue, conservateur général au Mucem
Commissaire associé : Yann-Philippe Tastevin, ethnologue au CNRS
Scénographie : Clotilde Berrou (bk CLUB architectes) et Julien Choppin (Encore Heureux)