OK
Festival Image de ville 2020 – Quand le cinĂ©ma raconte la catastrophe
Pluie-Noire-20-1

« L’AnthropocĂšne, ce nouvel Ăąge gĂ©ologique, se caractĂ©rise entre autres par une composante esthĂ©tique. Avant tout, c’est notre image du monde qui est en train de se modifier. À ce sujet le rĂŽle des images est crucial. Pour ce qui concerne le cinĂ©ma, les rapports entre l’homme et la planĂšte traversent les diffĂ©rents codes gĂ©nĂ©riques et esthĂ©tiques en permettant une rĂ©flexion approfondie englobant les noyaux mĂȘmes de nos sociĂ©tĂ©s urbaines et industrielles. Si l’AnthropocĂšne n’est pas porteur de bonheur, les imaginaires des catastrophes – thĂšme toujours trĂšs cher au cinĂ©ma -, vont occuper un rĂŽle inĂ©dit. Il ne s’agit plus seulement de comprendre notre monde Ă  travers ses reprĂ©sentations, mais aussi et surtout de dĂ©velopper des nouvelles grilles interprĂ©tatives capables de mieux s’ancrer au rĂ©el. »

-
Dans son travail de thĂšse, Alfonso Pinto – gĂ©ographe et membre de l’Ecole Urbaine de Lyon – s’est interrogĂ© sur la capacitĂ©Ì de ces films de constituer un nouveau rĂ©gime de visibilitĂ© de l’urbain. Ce cycle propose une sĂ©lection de films qui tĂ©moignent des changements en cours et des perspectives qui nous attendent.

 

Projection-débat
Melancholia de Lars Von Trier
fiction / 2h10 / 2011 / Danemark
À l’occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse rĂ©ception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frĂšre. Pendant ce temps, la planĂšte Melancholia se dirige vers la Terre…
vendredi 16 octobre – 20h – Le Gyptis, Marseille
>>> Voir la bande annonce

 -

Ciné-conférence
“Les imaginaires Ă©pidĂ©miques”
Qu’est-ce que le cinĂ©ma donne Ă  voir de la ville et de notre condition urbaine quand il raconte des histoires de pandĂ©mies, de contagions et autres virus ? Le gĂ©ographe revient sur son travail de recherche en reparcourant un corpus de films.
samedi 17 octobre – 16h – Le Miroir, Centre de la Vieille CharitĂ©, Marseille

 -

Projection-débat
Les bĂȘtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin
fiction / 1h32 / 2012 / Etats-Unis
Hushpuppy, 6 ans, vit dans le bayou avec son pĂšre. Brusquement, la nature s’emballe, la tempĂ©rature monte, les glaciers fondent, libĂ©rant une armĂ©e d’aurochs. Avec la montĂ©e des eaux, l’irruption des aurochs et la santĂ© de son pĂšre qui dĂ©cline, Hushpuppy dĂ©cide de partir Ă  la recherche de sa mĂšre disparue.
dimanche 18 octobre – 17h30 – Les VariĂ©tĂ©s, Marseille
>>> Voir la bande annonce

 -

Projection-débat
Norilsk, l’étreinte de glace de François-Xavier Destors
documentaire / 1h26 / 2017 / France
Plus grande ville au Nord du monde, Norilsk est une ville impossible. Dans la citĂ© polaire, l’hiver dure neuf mois et les tempĂ©ratures descendent jusqu’à -60°C. Norilsk Nickel, premier producteur mondial de cuivre et de nickel, contrĂŽle la ville depuis son Ă©mergence sur les cendres du goulag. Plus de 180 000 personnes survivent dans cette ville fermĂ©e et isolĂ©e du monde. AncrĂ© dans leur quotidien extraordinaire, le film dresse le portrait poĂ©tique et burlesque d’une ville extrĂȘme d’oĂč chacun cherche Ă  s’échapper.
lundi 19 octobre – 17h30 – Les VariĂ©tĂ©s, Marseille
>>> Voir la bande annonce

 -

Projection-débat
La terre outragée de Michale Boganim
documentaire / 1h48 / 2012 / France, Pologne, Allemagne, Ukraine
26 avril 1986, Pripiat, Ă  quelques kilomĂštres de Tchernobyl. En cette belle journĂ©e de printemps, Anya et Piotr cĂ©lĂšbrent leur mariage, le petit Valery et son pĂšre AlexeĂŻ, ingĂ©nieur Ă  la centrale, plantent un pommier, NikolaĂŻ, garde forestier, fait sa tournĂ©e habituelle dans la forĂȘt
 C’est alors qu’un accident se produit Ă  la centrale. Piotr est rĂ©quisitionnĂ© pour Ă©teindre l’incendie. Il n’en reviendra jamais. Dix ans plus tard. Pripiat, ville fantĂŽme dĂ©sertĂ©e par ses habitants, est devenue un no man’s land, gigantesque PompĂ©i moderne Ă©rigĂ© en un Ă©trange lieu de tourisme

mardi 20 octobre – 20h – Le Renoir, Martigues
>>> Voir la bande annonce

 -

Projection-débat
Pluie Noire de Shohei Imamura
Fiction / 1h58 / 1989 / Japon
Hiroshima – 6 AoĂ»t 1945. La vie suit son cours, comme tous les jours. Un terrible Ă©clair dĂ©chire le ciel. Suivi d’un souffle terrifiant. Et l’Enfer se dĂ©chaĂźne. Des corps mutilĂ©s et fantomatiques se dĂ©placent parmi les amas de ruines. Au mĂȘme moment, Yasuko faisait route sur son bateau, vers la maison de son oncle.  Une pluie noire s’est alors abattue sur les passagers. Ils ne savaient pas, ils ne savaient rien Quelques annĂ©es plus tard, les irradiĂ©s sont devenus des parias dans le Japon d’aprĂšs-guerre.
Mercredi 21 octobre – 21h – VidĂ©odrome 2, Marseille
>>> Voir la bande annonce

 -

Toutes les séances sont présentées et commentée par Alfonso Pinto.